Mesurer l'impact de son site web avec Google Analytics

Depuis des semaines, vous avez travaillé aux petits oignons le contenu de votre site web et testé son ergonomie sous toutes les coutures. Avec votre équipe, vous avez pensé une stratégie digitale au top, en alliant la force des médias sociaux et de l’emailing marketing à votre site internet. L’heure de vérité approche, celle de mesurer l’impact de vos actions, pour voir si elles portent leurs fruits ou de corriger si besoin ce qui doit l’être. Et pour cela, un outil s’impose Google Analytics !

Qu'est-ce que Google Analytics ?

C’est un service de mesure d’audience gratuit, proposé par le géant américain Google. Il est utilisé à travers le monde par plus de 10 millions de sites, soit environ plus de 80% du marché mondial. Il existe une version payante pour les très grandes entreprises et les agences web, nommée Google Analytics 360. Cet outil s’installe sur les sites web, grâce à un petit bout de code présent sur toutes les pages.

Que peut-on mesurer sur un site web avec ?

Google Analytics mesure le trafic de votre site web, c’est-à-dire par exemple le nombre de visiteurs et le nombres de visites. Il recueille aussi des données sur leurs comportements comme le temps passé par page, le nombre de pages vues, les pages les plus vues ou encore le nombre de clics sur un lien, etc. Il se révèlent donc très utile pour mesurer par exemple l’efficacité d’un entonnoir de conversion ou l’intérêt que suscite vos contenus. Un entonnoir de conversion est le schéma de progression étape par étape d’un utilisateur vers un objectif. Par exemple pour un e-commerce, ce sera le cheminement du processus de commande.

Bien paramétrer Analytics dès sa création

Créer un compte et installer le script sur son site sont des étapes généralement assez simples. Par contre, bien paramétrer son compte dès l’ouverture est une démarche moins accessible aux néophytes. Il faut s’avoir par exemple différencier les notions de compte, de propriétés et de vues. Il est fort recommandé de créer plusieurs vues sur une propriété, dont une de test. Pourquoi ? Parce que lorsque vous testez un filtre de données sur une vue, les données exclues par le filtre ne sont pas récupérables.

Un outil puissant, mais complexe

C’est pourquoi il vaut mieux se limiter à l’observation et l’analyse de quelques données pour se familiariser avec cet outil. Nous citerons par exemple le nombre de visiteurs, le nombre de visites, le taux de rebond, le temps passé par page, les pages les plus vues et les sources de trafic. Sinon, on risque vite de s’embrouiller l’esprit avec tous les données chiffrées. Une fois à l’aise avec ces rapports de base, il est possible de creuser plus loin. 

Pour terminer quelques astuces

Pour bien commencer, observez les variations de trafic sur votre site en fonction des jours de la semaine, des mois ou de vos actions de communication (e-mailing, publication d’un article…). Y’a-t-il des jours de plus fortes fréquentations ? Regardez également les pages les plus visitées et quelle source vous ramène le plus de trafic (moteurs de recherches, liens sur un site, réseaux sociaux…).

Retour au blog
Vous cherchez plus de réponses ?
Posez nous vos questions !

Nous serons ravis de vous aider.

Buvons un café ensemble